| | |

OPEC et CUSO international signent un accord de partenariat!

En présence du Ministre de Classes Moyennes, Petites, Moyennes Entreprises et Artisanat, Justin Kalumba, le Directeur Général ad intérim de l’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises (OPEC), Ezéchiel Biduaya, a procédé à la signature d’un accord de partenariat avec l’organisme canadien CUSO International. Ceci, dans l’optique d’œuvrer en faveur des projets plus inclusifs et innovants au cœur du programme « SHARE ».

Madame Virginie Ebner a apposé sa signature pour le compte de CUSO International.

En effet, CUSO International est un organisme de développement international qui œuvre au Canada et dans le reste du monde. Il s’est donné pour mission de réduire la pauvreté et les inégalités grâce aux efforts des coopérants volontaires, des partenaires et de l’appui des donateurs.

En République démocratique du Congo, CUSO International met en œuvre depuis avril 2020 le programme « SHARE ». Celui-ci vise entre autres à:

  1. mobiliser les Canadiens pour le développement international et les enjeux mondiaux;
  2. améliorer le rendement des partenaires locaux afin qu’ils puissent concrétiser des projets plus inclusifs, innovants et écologiquement durables, tout en faisant progresser l’égalité entre les genres, dans les termes visés par la politique d’aide internationale féministe (PAIF) du Canada.

Aux termes de ce partenariat, les deux institutions visent à susciter un changement inclusif et durable axé sur l’égalité des genres et l’autonomisation économique pour les communautés pauvres et marginalisées.

Il y a lieu de signaler que les deux partenaires s’engagent à collaborer afin d’une part améliorer la portée et la qualité des prestations de services de l’OPEC en faveur du bien-être économique et social de communautés bénéficiaires et plus particulièrement les pauvres et marginalisés et d’autre part développer et renforcer les outils politiques ainsi que les mécanismes de l’OPEC pour faire progresser ses programmes sur l’égalité entre les genres.

Signalons que la durée de ce partenariat est d’un an renouvelable chaque année d’un commun accord de deux parties, jusqu’à la fin du programme SHARE prévue en mars 2027.

Patrick BOMBOKA

A lire également