Derniers articles

Concours BRALIMA sur l’entreprenariat : Les PME encadrées par l’OPEC ont assisté à une séance d’information

L’office de promotion des petites et moyennes entreprises congolaises (OPEC), dans le cadre de l’accomplissement de sa mission, a  réuni  en date du 01 février  dans la  grande salle de réunion/OPEC  des entrepreneurs congolais et de responsable de regroupement des PME  pour une séance d’information sur le concours qu’a organisé la société Bralima au profit des jeunes et ce, sous la supervision de Responsable de la cellule de communication a.i Monsieur  MAYINDU TOTO Diallo.

Cette séance a connu deux interventions, il s’agissait d’une part, de la présentation de l’OPEC par Madame NSEYA TSHIDIBI, Responsable de la Sous-Direction Assistance-conseil et d’autre part, la communication de  l’information proprement dite sur le concours présenté par Madame IDUMBO ROSE, Responsable a.i. du Pool Coopération.

En effet, Madame NSEYA a expliqué à l’assistance la mission de l’OPEC et les différents services que l’OPEC offre. Il s’agit de la réalisation des études ou enquêtes sur les PME dans le but de rechercher et collecter les informations  à caractère commercial, économique et technique en rapport avec la création et le développement des PME ; la formation des PME et de ses dirigeants en vue de renforcer les capacités managériales de ces derniers et leur collaborateurs ; l’assistance-conseil pour faciliter l’accès aux marchés, l’accès aux financements, et l’accès aux codes des investissements ainsi que le coaching en entreprenariat.

En outre, elle a soulevé deux points essentiels sur le pourquoi de la formalisation et les avantages qui découlent de la certification.  En effet, en se formalisant la PME se met en conformité avec les dispositions légales faites à quiconque  voudrait entreprendre en RDC ; en certifiant et obtenant la carte d’entrepreneur, la PME a l’information en temps réel par SMS ou par email de toutes les opportunités des marchés de la sous-traitance ; est répertoriée sur le portail du Ministère comme PME et a le droit exclusif de soumissionner aux marchés et appels d’offres privés de la sous-traitance ; Bénéficie d’un accompagnement administratif, juridique et technique devant aider la PME à accéder aux marchés privés de sous-traitance ; accède au programme appui technique et financier, ainsi que de mise à niveau développé par le Ministère des PME ; est visible sur le portail du Ministre des PME.

CONCOURS PME

S’agissant du concours PME, Madame IDUMBO ROSE s’est inspirée de l’information mis à la disposition de tous  sur le site web de la société Bralima pour  expliquer aux entrepreneurs et jeunes sans emploi, les conditions et /ou les modalités pratiques pour participer à ce concours. Elle a précisé que ce concours est une réponse à la crise économique qui frappe le Pays. En effet, trouver un emploi est devenu un vrai parcours du combattant. Chaque année, des milliers de jeunes Congolais diplômés universitaires sans-emplois veulent se lancer dans l’entrepreneuriat, mais abandonnent par manque de moyens. Grace au concours PME, chaque jeune a l’opportunité de participer et de  tenter sa  chance pour réaliser  son projet et assoir une entreprise avait-elle dit.

Elle a souligné que pour sa première édition, le Concours PME était ouvert à tous les diplômés universitaires (sans distinction de sexe) sans-emplois âgés de moins de 35 ans et vivant à Kinshasa. Le candidat intéressé pouvait aussi soumettre son idée de projet sur le site internet www.concourspme. Les 5 meilleurs candidats sélectionnés par un Jury qualifié et devaient bénéficiés d’un fonds de démarrage de 13 Millions de franc congolais (FC) chacun et un  accompagnement professionnel de 6 mois pour asseoir leurs entreprises

                                                       Marcel MBUYI MUKEBA