Derniers articles

Inauguration du Guichet de certification des PME

Son Excellence Monsieur le Ministre de PME, Bienvenu LiyotaNdjoli a inauguré le lundi 13 novembre 2017 à l’Hôtel de poste le Guichet de certification des PME.

C’était au cours d’une cérémonie riche en couleur au cours de laquelle les invités ont eu droit aux explications sur l’importance de la certification des PME.

 

En effet, avant la coupure du ruban symbolique effectué par le Ministre de PME, le Directeur Général de l’OPEC, Vital Manga Bolengu, a, dans son discours abordé trois points à savoir : la présentation du Guichet de certification de PME ; la procédure de mise en œuvre pour la certification et les avantage pour les PME à se faire certifier. Les activités du Guichet de certification, a-t-il dit, s’inscrivent dans le cadre du processus de la mise en œuvre de la loi relative à la sous-traitance dans le secteur privé. Il a précisé que la mission de certification des PME est dévolue exclusivement à l’OPEC au terme du Décret n°09/44 du 3 décembre 2009 fixant les Statuts de l’OPEC.

A cet effet, le Guichet de certification a principalement pour mission de certifier et de conférer la qualité de PME par la délivrance des titres de certification à savoir : la carte d’entrepreneur pour les personnes physiques, et le certificat de PME pour les personnes morales.

Pour votre gouverne, a souligné le DG Manga, la carte d’entrepreneur s’obtient en payant l’équivalent en Franc congolais de 45dollars US et le certificat de PME à l’équivalent de Franc congolais 200 dollars US. Ces documents s’obtiennent endéans 3 jours.

Pour obtenir ces titres, le requérant devra formuler la demande soit sur le portail du Ministère de PME : www.minpme-rdc.org ou en se présentant au guichet de certification muni d’un dossier comprenant : le document d’identification nationale, le RCCM, et le document d’identification fiscal (numéro d’impôt).

S’agissant des avantages découlant de la certification de la PME, le DG MANGA en a énuméré quelques-uns. Il s’agit des avantages suivant :

  • Avoir la facilité d’accès au portail du ministère de PME et être informé en temps réel des opportunités de marché de sous-traitance ;
  • Etre informé en temps réel par messagerie SMS ou par mail de toute opportunité de marché privé de la sous-traitance ;
  • Bénéficier d’un accompagnement administratif pouvant aider les PME certifiées à accéder au marché privé de la sous-traitance ;
  • Etre répertorié et classifié sur le portail du Ministère de PME comme crédible référencié ;
  • Bénéficier en cas de besoin des appuis actifs et multiformes mis en place par le Ministère de PME tel que la participation aux foires et expositions commerciales à l’intérieur du pays et à l’extérieur du pays ;
  • La facilitation des échanges commerciaux et des contacts interentreprises directs, la participation aux rencontres d’échange et d’expérience, l’accès aux opportunités de transfert de technologies et de capitaux et la facilitation de communication et des échanges de données entre les PME ;
  • Bénéficier des mesures de protection administratives et juridique prévues par les lois de la République.
  • Avant de clore son mot, le DG Manga a fait savoir que le guichet de certification se présente comme un dispositif d’appui actif aux PME mis en place et piloté par le Ministère de PME grâce à l’accord de partenariat entre le Ministère de PME,OPEC et l’entreprise INFOSET SARL, l’accord de collaboration qui augure des lendemains meilleurs pour les PME.

Pour sa part, le Ministre Bienvenu Liyota répondant aux questions des journalistes a précisé que le guichet de certification des PME n’est pas un guichet de création d’entreprises. Le requérant devra au préalable avoir créé son entreprise.

Il a par ailleurs déclaré que l’objectif poursuivi par la création du guichet de certification des PME est d’aider les PME à aller de l’avant, à avoir des moyens, à créer l’emploi et à combattre le chômage.

Pour lier l’utile à l’agréable, un cocktail a été offert aux invités à la satisfaction de tous.